Rivière

Comment filtrer et purifier l’eau en randonnée ?

En tant que randonneur, il est essentiel de disposer d’une source d’eau potable lors de vos excursions. L’eau est vitale pour maintenir une bonne santé et garantir une aventure réussie. Dans ce guide, nous vous présenterons les meilleures méthodes pour filtrer et purifier l’eau en randonnée.

Filtration de l’eau : un premier pas essentiel

La filtration consiste à éliminer les particules en suspension dans l’eau, telles que la saleté, les sédiments et les micro-organismes. Les filtres fonctionnent généralement grâce à des membranes poreuses qui retiennent les impuretés tout en laissant passer l’eau propre. Voici quelques types de filtres populaires pour la randonnée :

  • Filtres à pompe : ils permettent de pomper l’eau à travers une membrane pour éliminer les impuretés. Ils sont efficaces mais peuvent être encombrants et demander un certain effort physique.
  • Filtres à gravité : ils fonctionnent en faisant passer l’eau à travers un filtre par gravité. Ils sont plus légers et faciles à utiliser que les filtres à pompe, mais leur débit peut être moins rapide.
  • Filtres en bouteille : souvent intégrés directement dans une gourde ou une bouteille d’eau, ces filtres permettent de boire directement l’eau filtrée. Ils sont très pratiques, mais leur capacité de filtration peut être limitée.

La taille des pores, un critère important

Lors du choix de votre filtre, vérifiez la taille des pores de la membrane, qui doit être inférieure à 0,2 micron pour éliminer efficacement les bactéries et les protozoaires. Cependant, les filtres ne sont pas toujours efficaces contre les virus, plus petits que les autres micro-organismes. Dans ce cas, une purification supplémentaire de l’eau est recommandée.

Purification de l’eau : éliminer les virus et autres contaminants

La purification de l’eau vise à éliminer ou inactiver les agents pathogènes restants après la filtration, notamment les virus. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour purifier l’eau en randonnée :

  • Traitement chimique : l’utilisation de pastilles de chlore ou d’iodine permet de tuer les micro-organismes présents dans l’eau. Ces traitements sont légers et faciles à transporter, mais peuvent altérer le goût de l’eau et demandent un temps de contact suffisamment long avant de pouvoir consommer l’eau traitée.
  • Traitement aux ultraviolets (UV) : les appareils de traitement UV émettent des rayons ultraviolets qui inactivent les micro-organismes. Ils sont compacts, rapides et n’altèrent pas le goût de l’eau, mais nécessitent des piles ou une batterie.
  • Bouillir l’eau : chauffer l’eau à ébullition pendant au moins une minute permet de tuer la plupart des micro-organismes. Cette méthode est simple, ne nécessite pas d’équipement spécifique et préserve le goût de l’eau. Cependant, elle demande du temps et de l’énergie pour chauffer l’eau.

Pensez aux conditions spécifiques de votre randonnée

Le choix de la méthode de purification dépendra également des conditions dans lesquelles vous évoluez lors de votre randonnée. Par exemple, si vous êtes en altitude, l’eau prendra plus de temps à bouillir. De même, si vos sources d’eau sont des ruisseaux ou des cours d’eau turbides, il sera peut-être nécessaire de filtrer l’eau avant de la purifier.

Conseils pratiques pour trouver et traiter l’eau en randonnée

  • Choisissez vos sources d’eau avec soin : privilégiez les cours d’eau courants et évitez les eaux stagnantes qui risquent de contenir davantage de contaminants.
  • Équipez-vous en conséquence : adaptez votre matériel de filtration et de purification en fonction de la durée de votre randonnée, des sources d’eau disponibles et de vos besoins personnels.
  • Entretenez régulièrement votre matériel : pensez à nettoyer et remplacer les filtres selon les recommandations du fabricant, et vérifiez le bon fonctionnement de vos appareils de traitement UV.
  • Ne négligez pas la neige : en hiver ou en montagne, la neige peut être une source d’eau potable après filtration et/ou purification. Attention toutefois à bien vérifier la qualité de la neige avant de la traiter.

En suivant ces conseils, vous disposerez d’une eau propre et sûre pour vos aventures en randonnée. N’oubliez pas que l’accès à une eau potable est essentiel pour préserver votre santé et profiter pleinement de la nature qui vous entoure.

Agathe ⛺

Aventurière de cœur et experte en voyages sur mesure, Agathe oscille entre les splendeurs des Balkans et les allées de Decathlon. Quand elle ne conçoit pas votre voyage idéal en Croatie ou Slovénie, elle vous conseille sur votre prochain équipement de randonnée. Alliant passion pour la nature et sens aigu du service client, avec Agathe, chaque voyage devient une aventure inoubliable. Découvrez un monde où expérience de voyage rime avec expertise terrain. 🌍🏞️

Post navigation

Quelle est l’importance des échauffements avant une sortie à vélo ?

Comment utiliser efficacement les vitesses sur un vélo ?

Comment éviter les accidents de vélo en ville ?